Quand introduire du poisson dans l'alimentation de bébé ?

Découvrez nos conseils et étapes de l'introduction du poisson dans l'alimentation de bébé.

Si le poisson possède de nombreux apports nutritionnels pour l’adulte, il doit être intégré progressivement dans l’alimentation d’un bébé. Comment choisir le poisson pour bébé ? Comment préparer le poisson pour bébé ? Quelles recettes de poisson pour bébé ? Faisons le point !

En effet, le poisson est riche en Oméga 3 et est moins gras que la viande. Les Oméga 3 contenus dans le poisson sont de bons acides gras, qui favorisent le développement et le fonctionnement du cerveau et des yeux des enfants. Le poisson est également riche en minéraux (sélénium, iode, magnésium, fer, cuivre), en vitamine D (essentielle pour la santé des os et des dents) et en protéines. C’est pourquoi il est recommandé de manger du poisson 2 fois par semaine pour être en bonne santé. Mais également de varier le poisson consommé pour une multitude de bienfaits et de variétés de goût.

Poisson bébé : 4 à 6 mois

L’introduction du poisson dans l’alimentation de bébé, se fait à partir du moment où commence sa diversification alimentaire (environ 4 - 6 mois), en alternance avec de la viande et des œufs pour le repas du midi.
Il est recommandé de commencer avec du poisson blanc (moins fort en goût), comme la sole, le cabillaud ou encore le merlu.
La meilleure cuisson sera en papillote ou à la vapeur pour un poisson fondant, veillez à toujours le servir mixé à votre bébé. Des légumes en purée seront parfait pour accompagner cela. Comptez une portion de 10 g pour votre bébé âgé de 4 à 6 mois (soit 2 cuillères à café).

Il est indispensable de donner du poisson sans arêtes à son bébé, pour éviter les risques d’étouffement.

Attention, la tendance est au retardement de la diversification alimentaire, par prévention des allergies. Mais cela lui apportera d'excellents nutriments pour sa bonne croissance.

 

Poisson bébé 7 à 8 mois : 

Selon les goûts de votre bébé vous pouvez lui servir une plus grande variété de poisson, comme le saumon ou encore la sardine, mais ne changez pas la portion de 10 g.

Il est bien d'alterner des poissons maigres (poissons blancs) et poissons gras (par exemple : saumon truite, hareng, sardine) qui ont des bienfaits complémentaires. Il est également conseillé de varier les poissons consommés (pas se cantonner à saumon / cabillaud) afin d'obtenir une plus grande variété d'éléments nutritifs et de développer les goûts de l'enfant.

Poisson bébé : 9 mois à 3 an

Vous pouvez progressivement augmenter la portion par repas tout en ne dépassant pas 20 g jusqu’ à 1 an, 30 g jusqu’à 2 ans et 40 g jusqu’à 3 ans.


Concernant le poisson cru, il faudra attendre l’âge de 2 ans avant d’en faire manger à bébé.

 

Les poissons bébé à éviter jusqu’à 3 ans d'après nos recherches en ligne :

  • Anguille
  • Barbeau
  • Brème
  • Carpe
  • Espadon
  • Lamproie
  • Marlin
  • Requin
  • Siki
  • Silure

Découvrez notre article pour réaliser un poisson pané maison délicieux pour petits et grands ! 

poisson-pane-maison 


Article précédent


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés