Rencontre avec Charline Bonneau, micronutritionniste - diététicienne

Charline Bonneau, diététicienne, nous partage ses connaissances sur les bénéfices du poisson dans une alimentation et les conseils de cuisson pour garder ses bienfaits.

Charline Bonneau

Pourquoi avez-vous choisi ce métier de micronutritionnsite/ diététicienne ?

Ce n'était pas mon métier de départ, à la base je suis comptable. J'étais en voie de devenir expert comptable. Je me suis rendue compte que ce n'était pas la manière dont je voulais contribuer. Je me suis d'abord ré-orientée en ressources humaines pour me rapprocher des gens, les aider dans leur projet, etc. Puis finalement ce n'était encore pas tout à fait ça...(rire) puis un jour j'ai trouvé vraiment le lien, parce que j'étais quelqu'un de passionnée en sciences et en nutrition et puis là je me suis dis le métier de diététicienne, c'est évident !  

Quels sont les bénéfices d'intégrer du poisson dans son alimentation ?

Le poisson est un aliment qu'on ne consomme vraiment pas assez. Pourtant il a beaucoup de vertus parce qu'il a une densité énergétique supérieure à sa densité nutritionnelle. Il a beaucoup de minéraux que l'on va retrouver comme le zinc, le sélénium, de la vitamine B12 qui va manquer aux vegans. Toutes ces vitamines, on les trouve particulièrement dans le poisson donc il ne faut pas hésiter à en manger en grande quantité.

Consommer du poisson gras va vous apportez une quantité d'acide gras essentiels que le corps n'est pas capable de produire. Le corps prend ces acides gras essentiels uniquement dans l'alimentation. Aujourd'hui, ce qui est recommandé c'est 2 portions de poisson par semaine et par personne. Ces 2 portions c'est 400g, dont 1 portion de poisson gras.

Qu'apportent ces acides gras pour notre santé ?

Ces acides gras ont des rôles spécifiques, notamment au niveau du système cognitif. Votre matière grise, c'est des acides gras et pour qu'il y ait une bonne circulation de l'information il faut que ce soit des acides gras essentiels. À partir du moment où vous ne les apportez pas dans votre alimentation, vous allez avoir : des problèmes de concentration, des problèmes de mémoire, une sensibilité au stress qui va être supérieur. Il y a aussi des effets protecteurs au niveau des maladies cardiovasculaires. 

Quels sont les poissons dits "gras" ?

Les poissons gras sont ceux qui ont un taux de matières grasses supérieur à 15%, c'est souvent les poissons qui sont éliminés par beaucoup de personnes qui cherchent à perdre du poids. Ce n'est vraiment pas une bonne stratégie car ce sont des graisses qui vont jouer un rôle important et différent.

La famille des "gras", c'est une très grande famille et chaque acide gras ne va pas se conduire de la même manière et ne va pas avoir le même rôle. À partir du moment où vous privez votre organisme de certains acides gras essentiels : votre organisme va moins bien fonctionner et moins bien utiliser ses réserves de lipides. Tous les poissons qui sont supérieur à 15% comme le saumon, le maquereau, le thon, le hareng, etc, il ne faut pas hésiter à les consommer même si cela peut faire peur car on peut se dire : "15% c'est beaucoup comparé à du poisson maigre", ceci-dit cela va vous apporter des éléments qui vont au contraire être bénéfiques pour l'organisme.

Quels sont vos conseils de cuisson pour garder tous les bienfaits du poisson ?

Le poisson est un élément assez fragile, qui a des nutriments qui sont très fragiles comme les acides gras essentiels. Les nutriments que l'on va retrouver dans le poisson sont fragiles à la chaleur et aussi à la lumière, c'est pourquoi il faut cuire le poisson de manière le plus doux possible à température assez basse. Donc tout ce qui va être cuisson papillote et cuisson pochée va être plus intéressant qu'une cuisson vive.

Quelles épices recommandez-vous pour aller avec du poisson ?

Les épices c'est vraiment quelque chose qui est super parce que c'est très riches en antioxydant et la règle va être de multiplier les couleurs : plus vous avez des couleurs variées, plus c'est intéressant. C'est pourquoi même des mélanges d'épices vont apporter encore plus de vertus.

Il y a des épices qui n'ont pas trop de saveurs mais qui apportent énormément au niveau nutritionnel comme par exemple le curcuma. Par conséquent, il ne faut vraiment pas hésiter à faire des mélanges et à ajouter le plus de choses possibles. Même le poivre à des vertus ! 

Si je congèle mon poisson dès réception, cela gardera-t-il ses qualités nutritionnelles ?

Quand on congèle son poisson, tout dépend du procédé de congélation : plus cela va être rapide au niveau de la congélation, plus vous allez garder les qualités nutritionnelles. Par contre ce qui va être clé et qui va un peu alterner c'est la décongélation. L'eau et donc les minéraux vont s'échapper, et en plus de cela, le processus de congélation va altéré un petit peu les cellules / les fibres, ce qui fait que lorsque votre poisson va décongeler, on aura une protéine de moins bonne qualité, on aura une perte au niveau des minéraux, une légère perte au niveau des acides gras. Encore une fois, tout dépend du procédé de décongélation mais oui, la congélation est intéressante mais on perd forcément un peu de vertus malgré tout.

Quelle portion en gramme recommandez-vous pour une personne ?

Les portions vont être sensiblement la même chose que la viande. Sachant qu'il y a quand même un taux d'hydratation supérieur chez les poissons donc on peut en consommer un petit peu plus que la viande. On va être à peu près à 100-200g, tout dépend de la personne et de son besoin en terme de protéines.   

Et les crustacés ? Quels en sont les bienfaits ?

Les crustacés vont être encore plus riches en minéraux. On va trouver par exemple énormément de fer, on pense beaucoup quand on est carencé en fer à tout ce qui est foie. En sachant que dans les fruits de mer, on peut en trouver de très grande quantité dans les huitres, les moules, ou même les coques. Ça va vraiment être des aliments qui vont apportés énormément de fer, de cuivre, etc...  

Quel est votre mode de cuisson favori ?

Ce que je recommande c'est en papillote, ça va conserver les valeurs nutritionnelles, je rajoute juste un filet de citron ! Ce qui peut être sympa aussi c'est de couper avec des fruits pour apporter encore plus de vitamines. Ça peut être de la mangue avec du cabillaud, ça va très bien ensemble ! Vous avez aussi les papillotes avec des carottes, ce qui va apporter le sucré. J'adore vraiment mélanger le sucré et salé, plus les vitamines, un filet de citron et c'est parfait ! 

 

Merci beaucoup Charline pour toutes ses informations et merci de nous avoir accordé votre temps, j'ai été ravi d'en savoir plus sur les bienfaits du poisson. Un métier très intéressant 👍

Et pour d’éventuelles informations ou une prise de contact, retrouvez Charline Bonneau sur www.alignenutrition.com et sur sa chaîne Youtube : Charline Bonneau

 

Découvrez nos autres articles sur le poisson : 

enfants cuisine

 

 

 

 

 

 

 

 

Faire aimer le poisson aux enfants : des conseils et astuces pour que vos enfants se régalent avec du poisson.

 

 

poisson nutrition

Les apports nutritionnels du poisson : un article vous détaillant les protéines et vitamines que peut apporter le poisson dans votre alimentation. 


Article précédent Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés